Woods de retour dans le Top 50

Par le 15 novembre 2011
email
Print Friendly and PDF

Ca y est Tiger a arrêté sa chute. Grâce à sa 3ème place à l’Australian Open, Woods grimpe dans la hiérarchie mondiale, ce qui ne lui était plus arrivé depuis sept mois.

Woods, auteur d’une dernière carte de 67 sur le parcours The Lakes à Sydney, était même revenu à un coup de la tête sur le retour dimanche. Grâce à cette perf’ l’américain passe de la 58ème à la 50ème place mondiale. Pour trouver trace de la dernière remontée du Tigre au classement, il faut remonter au lundi suivant sa 4ème place au Masters en avril dernier.

La Presidents Cup ne délivrant pas de points pour le classement mondial, Woods devra donc attendre le Chevron la semaine suivante pour espérer poursuivre sa reconquête. Un espoir que l’ex-numéro mondial partage : « J’ai raisonnablement bien joué la semaine dernière, je sens que je suis de nouveau compétitif ». John Cook récemment promu vice-capitaine de aux côtés de Fred Couples acquiesce : « J’ai joué la semaine dernière dans ce tournoi (l’Australian Open) et j’ai vu un Tiger sortir les bons coups au moment où il fallait sous la pression, je ne peux pas dire si c’était du Tiger version 2000 ou 2011 mais durant trois tours il s’est rapproché du niveau qui était le sien par le passé ». Cook qui connait très bien Tiger Woods en profite pour tacler ceux qui le pensait déjà fini : « J’ai toujours cru en Tiger en tant qu’homme et en tant que joueur, ceux qui ont sauté du train en marche sont allés trop vite et je pense qu’il va leur faire ravaler leur langue, je serais en tout cas le premier à venir le féliciter lors de sa prochaine victoire ».

Toujours est-il que la route vers la place de n°1 reste longue pour Woods. Au dernier classement, Luke Donald (papa pour la 2ème fois la semaine dernière) reste pour l’instant un leader inaccessible. Derrière lui suivent trois autres européens que sont Rory Mc Ilroy, Lee Westwood et Martin Kaymer. Steve Stricker, premier américain du classement, apparaît à la 5ème place.

Tiger Woods, qui doit en partie sa dégringolade au classement aux points perdus issus de ses six victoires en 2009, se veut optimiste : « L’année prochaine je n’aurais pas beaucoup de points à défendre, ça va être comme une année bonus pour moi »….et pour nous!!

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.