Woods joue t-il les majeurs à l’envers?

Par le 24 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

Les six derniers mois -et ses trois victoires sur le PGA- nous ont montré que le tigre était bien de retour. Néanmoins, les prestations de Woods en majeur et notamment ses plans de jeu animent les discussions de café des sports jusqu’à la presse spécialisée à croire que tout le monde s’accorde à dire que le jeu de Woods frôle l’ennui.

S’inspirer de ses ainés

Lorsqu’on pense aux légendes du golf, celles qui à l’instar de Woods ont marqué des générations de joueurs, on pense à Seve Ballesteros. « J’aimerai réduire les fairways à une dizaine de mètres de large, ça équilibrerai un peu les débats et je ne serais plus le seul à jouer tous mes coups du rough ».

Lorsqu’on pense légende, on pense aussi à Arnold Palmer.  Son surnom du « king » ne lui était pas attribué par hasard, pas pour ses sept victoire au British Open mais pour la manière avec laquelle il reléguait tout le monde à 5 coups, un jeu agressif, un attaquant pur jus. Même mentalité et même approche du jeu pour le Golden Bear qui était certes reconnu pour son putting millimétré mais aussi pour son vol de balle interminable.

Woods est -ou plutôt était- de cette veine, lui qui a dominé les statistiques de driving distance de 1999 à 2008 d’un driver raccourci avec un shaft acier, c’est dans sa nature, celle d’un tigre, d’un attaquant et pourtant…

Le fer 2 à toutes les sauces

Sa première grosse désillusion en majeur est arrivée de Corée du Sud. Au départ du dernier tour de l’US PGA 2009, Woods est comme à son habitude aux avant postes. Il a quatre coups d’avance sur ses poursuivants directs YE Yang, Henrik Stenson et Lucas Glover et le tigre se met alors à jouer safe. Beaucoup de fer 2 au départ, des longs clubs sur les attaques de green, le tigre joue +3 sur la journée et laisse le trophée à Yang, c’est son premier gros revers en majeur.

Depuis son retour, le tigre insiste avec cette stratégie très prudente. Ses victoires cette année sur le PGA – à Bay Hill notamment- ne s’inscrivent pas forcément dans cette logique puisque Woods n’hésitais à sortir les bois du sac contrairement aux majeurs. A San Francisco, on l’a vu driver les deux par 5 pas d’avantage, même stratégie au Royal Lytham.

Même Arnold Palmer partage son point de vue sur le sujet. “Je n’aime vraiment pas ça. Je pense qu’il est trop bon joueur pour la jouer aussi conservateur. Woods est extrêmement talentueux, il faut qu’il joue avec ses capacités et pas en dessous car les deux derniers majeurs nous ont montré que sa stratégie n’était pas la bonne »

Stratégie majeure

Oui mais voilà, Tiger a rendu une carte dans le par samedi le reléguant à quatre coups de la tête. A des moments, il faut savoir attaquer car après trois tours et 54 trous joués, le driver n’est sorti du sac qu’à quatre reprises et sur la plupart des par 4, il restait souvent plus de 170 mètres à Woods pour rallier le green, difficile de chasser les birdies avec un fer 4…

«J’avais une stratégie pour ce parcours et je l’ai l’exécuté. Cela a parfaitement fonctionné lors des deux premiers tours et si j’avais joué dela même manière ce weekend il n’y aurait aucune polémique sur la stratégie que j’ai adapté » a affirmé Woods en conférence de presse dimanche.

Avec cette stratégie et un peu de malchance – bunker de green du 6 où il abandonnera trois coups – Woods a terminé troisième et on sait très bien qu’il n’est pas du genre à jouer pour accrocher un podium, mais pour la première place et si possible du record de Nicklaus.

Woods n’est plus seul

Le passé nous a montré que le tigre n’avait pas besoin d’être au summun de son jeu pour remporter un tournoi. Si son jeu A n’était pas en place, il pouvait s’imposer avec son jeu B, voir même son jeu C. Le nouveau Woods est moins régulier qu’avant, moins agressif, plus conservateur et surtout n’est plus aussi dominateur. D’autres joueurs sont capable de bien figurer sans jouer leur meilleur golf -on pense logiquement à Luke Donald- et pour les battre, c’est le Tiger Woods A qui devra s’employer sur les fairways et surement pas une pâle copie…

[box type= »download »] Tiger WoodsRésultats British Open[/box]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de Olivier DOAN