Zoom sur une triplette de rêve : Woods / Donald / McIlroy

Par le 26 janvier 2012
email
Print Friendly and PDF

Cela n’avait échappé à personne, trois des meilleurs joueurs du monde s’étaient donné rendez-vous au Tee numéro 10 du parcours d’Abu Dhabi. Tiger Woods, Luke Donald et Rory McIlroy devaient nous donner un petit aperçu de l’opposition féroce qui s’annonce cette saison.

Premier constat, tous semblaient plutôt bien dans leurs baskets. Tous trois jouent sous le par; -1 pour l’anglais, -2 pour l’américain et -5 pour le Nord Irlandais. McIlroy a pris un début tonitruant, pointant déjà à -3 après quatre trous avant d’abandonner deux coups sur les monstrueux Par 4 des trous 14 et 17 (respectivement 448 et 441 mètres).  Rors fera un retour « propre », ajoutant trois birdies au compteur pour prendre la tête du tournois aux cotés de Robert Karlsson à -5.

Le numéro 1 mondial Luke Donald a montré un visage plus timoré bien qu’il boucle son parcours sous le par. Deux birdies et un bogey sur un Par 3 de 190 mètres.  L’anglais qui confiait hier que le driving est pour lui « la clé pour être en course et pour gagner un Majeur » n’a pas excellé dans ce secteur de jeu se privant de plusieurs opportunités de birdie.

Tiger Woods a montré de bonnes choses. Le tigre rend une carte  vierge de bogey sur un parcours de 6.900 mètres et démontre que son jeu semble en place. Deux birdies viennent compléter cette carte, il est « placé » à deux coups sous le par. L’américain avait surement mieux dans les jambes aujourd’hui puisqu’il ne profite pas des Par 5 (tous au dessus de 520 mètres) qu’il joue dans le par pendant que McIlroy joue -3.

La suite demain, départ des joueurs à 9h30 CET.

Leaderboard

A propos de Olivier DOAN

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.