Presidents Cup – 3ème jour : les USA restent au sec

Par le 19 novembre 2011
email
Print Friendly and PDF

La journée fut bien chargée pour les équipes participant à la Presidents Cup ce samedi. 36 trous et 10 matchs étaient au programme, par équipes de deux, la matinée étant consacrée aux foursomes, et l’après-midi aux fourballs (4 balles-meilleure balle).

Et le réveil a été brutal pour les internationaux, avec pas moins de 4 points concédés sur 5 possibles aux américains. On retiendra la fessée de Mahan et Toms à la paire Goosen/Schwartzel, 5&4. Tiger Woods, associé à Dustin Johnson, gagne son premier point face au rivaux Adam Scott et K.J Choi, et certainement aussi un peu de confiance compte tenu de ses résultats mitigés les deux premières journées, et de l’ambiance tendue liée à la présence de son ex-caddie, Steve Williams.

Seule éclaircie pour les internationaux, Els qui offre à Ishikawa le point permettant d’éviter le « fanny » ! L’équipe Internationale se retrouve donc menée 6 à 11 avec obligation de résultat pour l’après-midi, sous peine de compromettre sérieusement ses chances pour la victoire lors de l’ultime journée de simples, dimanche.

L’après-midi se déroule d’abord sous une météo nuageuse et ces conditions ont semblé convenir aux américains, qui ont fait jeu égal avec les internationaux sur l’aller. Mais au retour, les conditions se sont franchement durcies, avec un vent tourbillonnant et une pluie intense, ajoutant un peu de suspense à des matchs déjà tendus.

Dans la première partie, Retief Goosen/Charl Schwartzel vs. Webb Simpson/Bubba Watson, la balance a penché rapidement en faveur des premiers, 2up au 6, qui n’ont ensuite plus lâché la tête. Mais, peut-être en conséquence de la douche froide subie le matin, ils vont avoir un peu de mal à donner le coup de grâce, ratant par deux fois de courts putts pour la victoire, alors que les américains étaient dormie. Plus de peur que de mal, et un point de plus (2&1) pour les Internationaux.

Dans la seconde, Y.E. Yang/K.T. Kim vs. Tiger Woods/Dustin Johnson, on a assisté à un beau duel… mais déséquilibré. Car il est encore difficile pour Woods de tenir seul la baraque : son coéquipier a été totalement transparent, un seul trou à son actif sur l’après-midi. Mais ce fut excitant, tant le niveau de jeu du Tigre se rapproche de ce que l’on peut attendre de lui. De nouveau performant sur le grand jeu, plus calme dans le swing, et avec une grinta retrouvée, il commettra peu d’erreurs et accrochera les internationaux jusqu’au 18. La partie aurait pu basculer avec un peu plus de réussite (il rate 9 putts pour birdie sous les 5m !), mais le jeune Kim était bouillant, son putter en feu, ce qui lui permet d’accrocher le Tigre à son tableau de chasse et renvoyer Dustin au green d’entrainement (1up).

Geoff Ogilvy et K.J. Choi battent Steve Stricker et Matt Kuchar 1up. Et Choi de nous gratifier d’une partie dont il a le secret : régularité de métronome sur les mises en jeu,  quelques sorties de bunker millimétrées et un putting solide suffiront face à des américains qui n’ont pas démérité, avec un Kuchar vaillant et un Stricker convalescent mais qui reprend un peu du poil de la bête (4 birdies).

3 points pour les internationaux, c’était déjà une partie du contrat de remplie. Mais la paire Hunter Mahan/Bill Haas commence par battre Aaron Baddeley et Jason Day 2&1. Un birdie de Jason Day au 15 entretient l’espoir, ramenant l’écart à un point; mais le 16 sera fatal, les deux australiens échouant dans le bunker de green pour un bogey à la clé. Au 17, Day jette ses dernières forces et fourre 10m pour birdie depuis l’extérieur de green … mais c’était sans compter sur Hunter Mahan, qui rentrera 7m pour égaliser le trou, et donner la victoire à son équipe.

Dans la dernière partie, Jim Furyk/Nick Watney vs. Adam Scott/Ernie Els, les internationaux luttèrent jusqu’au bout, sans parvenir à raccrocher les wagons à la locomotive Watney… Els ramène bien le retard à 1 point au 15, mais Scott échouera dans ses tentatives pour égaliser au 17 (putt de 3m manqué) puis au 18 (de 8m).

Au final, la team USA mène 13-9 face au Reste-du-monde-moins-l’europe, ce qui entretient le suspense pour la dernière journée, ou 12 points seront distribués…  Mais les Internationaux auront fort à faire, pour espérer mettre une main sur la Cup !

JOUR 3 : DETAILS DES SCORES

Rejoignez le fil de discussion, avec les golfeurs passionnés du forum Golftechnic.com

A propos de Olivier DOAN

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *