Jordan Spieth affole les stats

Par le 13 juillet 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- getty Spieth 1st round MastersEn remportant sa quatrième victoire de la saison au John Deere Classic, Jordan Spieth a une nouvelle fois donné le vertige aux statistiques. Impossible d’écrire un article sur le jeune Texan sans citer les noms de Ben Hogan, Tiger Woods ou Jack Nicklaus.

 

–          Depuis sa victoire au John Deere Classic en 2013, Jordan Spieth compte 20 Top 5 en 56 tournois sur le PGA Tour dont 6 victoires et 7 places de 2e.

–          Sur ses 20 derniers tournois, il compte 6 victoires et 11 Top 3.

–          Depuis Tiger Woods en 2013, il est le premier à gagner quatre fois dans la saison avant The Open. Pour la petite histoire Tiger avait fini 6e.

–          A 21 ans, il est le plus jeune multiple vainqueur d’un tournoi depuis l’après-guerre. Ce tournoi est bien sûr le John Deere Classic…et ça aurait très bien pu être le Masters d’ailleurs.

–          Deuxième joueur le plus jeune à enchaîner deux victoires en tournoi après Tiger Woods (après-guerre)

Bien sûr la stat dont tout le monde parle  c’est le fameux Grand Slam, à savoir gagner les quatre Majeurs la même année. Exploit qu’aucun joueur n’a accompli depuis la création du Masters en 1934.

Avant que n’apparaisse la légende d’Augusta, Bobby Jones en avait réussi en 1930 à remporter les quatres Majeurs de l’époque : L’US Amateur, l’US Open, L’Open Britannique et le British Amateur.

Dans l’ère post-Masters, Ben Hogan aurait également pu accomplir le Grand Slam en 1953 mais les dates trop rapprochées de l’Open Britannique et du PGA Championship rendirent matériellement impossible cet exploit. Le faucon ne remporta donc « que » le Masters, l’US Open et L’Open britannique cette année-là.

Les temps changent puisqu’à peine son nouveau trophée soulevé, Jordan Spieth a pu sauter dans un avion direction St. Andrews. Un parcours du Old Course qu’il n’a joué qu’une fois entre équipiers US en 2011. C’était en marge de la Walker Cup.

(Credits Photos : AP)

A lire également : Jordan Spieth, c’est fou !

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.