Un peu de marge… au ranking.

Par le 29 janvier 2013
email
Print Friendly and PDF

Tiger Woods a souffert du froid hier et surtout de l’attente interminable du au jeu lent, et aux mauvaises conditions d’organisation du Farmers Insurance, mais il a tout de même emporté l’épreuve, avec un peu de marge (4 coups d’avance)…

Il saura ainsi apprécier la marge qui le sépare désormais de Rory McIlroy, et du trône de numéro un mondial, soit 3,15 points en ce mardi 29 Janvier. Avec seulement 36 épreuves jouées, sur les 24 derniers mois, le Tigre fait peu à peu son retard, et il reste quelques points à gagner avant d’aller titiller le Nord-Irlandais, mais il ne faudra pas que ce dernier prenne trop de temps à s’acclimater à son nouvel équipement, au risque de voir l’américain revenir sur ses spikes au ranking.

Sur la troisième marche, Luke Donald, qui n’a pas encore débuté l’année 2013, s’éloigne peu à peu du trône qu’il a occupé pendant près d’un an. Mais il lui reste à lui aussi un peu de marge devant la meute de poursuivants (Justin Rose -4è, Louis Oosthuizen -5è et Adam Scott 6è).

Parmi les évolutions au ranking cette semaine, on citera Chris Wood. L’anglais a fait un bon considérable de la 142è à la 60è place mondiale suite à son sacre au Qatar, devant Sergio Garcia (désormais 14è) et George Coetze (41è).

Chez les français, on notera le rapproché de Victor Dubuisson, suite à son top 10 à Doha, désormais 129è il est tout près de doubler le premier français : Raphael Jacquelin, 125è au ranking.

>> le site du Ranking mondial

(Photo : Ahmed Jadallah / Reuters)

A propos de Damien Caron

Véritablement passionné par tout ce qui touche la petite balle blanche, Damien suit depuis plus d'une décennie l'actualité des circuits pro, les nouveautés matériel, l'évolution de la sphère web golfique, et le développement du golf en France.

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.