Masters 2015 – 1er tour : Jordan Spieth sur son nuage, déjà trois coups d’avance !!

Par le 10 avril 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- getty Spieth 1st round Masters

« C’est l’un des meilleurs rounds de ma vie, j’en reprendrais bien pour trois tours ». Forcément !!

Ce jeudi, Jordan Spieth a été chanceux mais surtout éblouissant de talent sur l’Augusta National.

Jamais depuis 19 ans, un joueur avait réussi à jouer 64 lors d’un premier tour au Masters. Un score qui aurait pu même être meilleur sans un bogey sur le 15, le tour le plus facile de la journée (erreur de club sur le 2e coup).

Ahhh le fameux  63 n’était portant pas loin. En plus d’être le record de ce mythique parcours (Nick Price 1986 et Greg Norman 1993), ce score de 63 est également la meilleur score en Majeur (chez les hommes), un record que le jeune Texan ne connaissait pas. Et pourtant à -8 après 14 tours, le n°4 mondial aurait pu faire son entrée dans le panthéon du golf, à vrai dire il y a déjà mis un orteil.

Ernie Els : « Jordan gagnera beaucoup de Majeurs »

Plus jeune leader d’un 1er tour du Masters à 21 ans et 8 mois, Spieth n’a rien de l’étoile filante. Déjà 2e sur ce parcours l’an dernier, le Texan reste sur une victoire et deux 2e places. C’est clairement « l’homme le plus chaud du moment » de l’aveu même de Tiger Woods.

2e à trois coups en compagnie de Jason Day, Justin Rose et Charley Hoffman, Ernie Els lui a également rendu un hommage appuyé : « Quel joueur !! C’est dur de ne pas l’imaginer gagner beaucoup de Majeurs dans sa carrière. C’est l’un des gamins les plus équilibrés que j’ai vu dans ma carrière. En plus de tout bien faire, il a ce supplément de ténacité, de fighting spirit. C’est un gamin ultra sympa, un gamin vraiment spécial ».

Bien que possédant un petit matelas de trois coups d’avance Jordan Spieth sait que le plus dur commence : « Ici plus qu’ailleurs c’est dur de dormir dans la position de leader, j’ai déjà vécu l’année dernière après le 3e tour ».

Le jeune Jordan ne croit pas si bien dire. Depuis 1980, seuls trois joueurs ont converti en succès une position de leader après le 1er tour : Trevor Immelman (1980), Ben Crenshaw (1984) et Seve Ballesteros (1980).

Peut-il continuer cette fabuleuse série ? Début de réponse ce vendredi à 15h57.

Leaderboard Masters

Un exploit en quelques chiffres

-9 birdies dans un round au Masters (1ère fois depuis le 2e tour de Tiger Woods en 2011)
-Seuls 3 joueurs avaient joué 64 ou mieux dans un 1er tour avant lui, aucun n’a réussi à s’imposer : Greg Norman (2e en 1996), Mike Donald (47e en 1990) et Lyod Mangrum (2e en 1940)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *